Ce qui ce conçoit bien… s’adapte !

Ne s’énonce pas toujours clairement ce qui se conçoit bien. N’en déplaise à Nicolas Boileau… Pourquoi ? Parce que la grammaire, « cette métaphysique du peuple » n’est pas enseignée suffisamment à dessein. Quelle est l’utilité d’apprendre le code d’une langue que nous pensons maîtriser, du moins le croyons-nous ? C’est précisément là que le bât blesse. … Lire la suite